L’amiante c’est quoi ?

L’amiante est une fibre minérale cristalline naturel, ce n’est donc pas un produit fabriqué par l’homme. Cette fibre provient de roches naturelles très répandues sur terre qui ont une texture fibreuse au niveau microscopique.

l'amiante c'est quoi ?

L’amiante se présente sous la forme d’une fibre d’un diamètre compris entre 20 et environ 100 nanomètres. C’est à dire deux mille fois plus fines qu’un cheveu.
Les fibres peuvent se regrouper ensemble pour former des faisceaux. Des paquets qui pourront alors être visible à l’œil nu. L’amiante possède des propriétés physico-chimiques très intéressante.

  • Il résiste très bien à la chaleur et c’est un bon isolant thermique et électrique.
  • Il résiste bien à l’usure et aux produits chimiques.
  • Il est fibreux donc il peut être filet et tressé.
  • Son coût est faible.

Bref il semble avoir tous les avantages et c’est pour cette raison qu’il a été beaucoup utilisé dans l’industrie et notamment dans le domaine du bâtiment.

Mais vous le savez sans doute, l’amiante est également dangereux pour la santé car des fibres très fines peuvent facilement se respirer et provoquer des pathologies pulmonaires.

Ou pouvons nous trouver de l’amiante ?

L’amiante a été utilisé massivement en France entre les années 1950 et 1980.
Dans les bâtiments on peut retrouver de l’amiante dans les sols, le mortier, la colle de carrelage, dans les murs et l’enduit, dans la peinture, dans les plafonds, les mastics des calorifugeage et gaine électrique, conduits de cheminées ou les gaines de ventilation, dans la toiture, dans les tuiles ou d’autres panneaux mais aussi dans le bitume et dans bien d’autres endroits encore, la liste est longue !
Et ce n’était pas utilisé uniquement dans le bâtiment. On pouvait aussi en retrouver dans les fers à repasser, dans les vêtements de protection anti-feu ou dans les disques de freins de voiture.

fibre d'amiante

Enfin pour résumer un peu partout. Contrairement à ce qu’on pourrait penser il n’existe pas qu’une seule sorte d’amiante. Il existe en fait six variétés d’amiante qui diffèrent de par leurs propriétés chimiques et minéralogiques.

  • Le chrysotile (amiante blanc) : le plus utilisé dans la domaine industriel
  • L’anthophyllite
  • L’amosite (amiante brun)
  • Le crocidolite (amiante bleu)
  • La trémolite : souvent considérée comme la forme la plus dangereuse de l’amiante
  • L’actinolite

Les très faibles dimensions des fibres d’amiante les rendent très difficiles à éliminer par l’organisme et sont responsables de l’apparition de maladies souvent plusieurs décennies après l’exposition.

Les principales pathologies qui peuvent apparaître sont :

  • L’asbestose : une maladie non cancéreuses. Les conséquences sont un essoufflement plus rapide, des douleurs thoraciques et une forte toux. La maladie prend un certain temps à s’installer. Elle apparaît dix à vingt ans après l’exposition à l’amiante.
  • Les atteintes pleurales : c’est la maladie la plus courante mais aussi la moins graves liés à l’amiante. Certaines fibres inhalé vont avoir tendance à migrer vers l’ enveloppe externe du poumon. C’est une maladie bénigne car elle ne provoque généralement pas l’apparition de symptômes.
  • Le mésothéliome : c’est une forme rare et virulente de cancer qui affecte la plèvre le péricarde c’est-à-dire l’enveloppe externe du cœur ou le péritoine qui enveloppe les viscères. Le cancer le plus fréquent et le cancer broncho-pulmonaire c’est le même que celui du grand fumeur.

Des études plus récentes semblent aussi mettre en cause l’amiante dans des cancers du larynx, du côlon, de l’estomac et même des ovaires.

Utilisation de l’amiante dans l’histoire

L’amiante est utilisé depuis la préhistoire. Déjà en 5500 avant jésus-christ on utilisait l’amiante dans la confection des poteries servant à la cuisson. On sait que dans la Rome antique l’amiante était utilisé pour tisser des vêtements ou des nappes. Pline l’Ancien, un scientifique romain qui vécut aux alentours de l’an 50 avait déjà observé que les esclaves qui étaient chargé du tissage de l’amiante développaient des pathologies pulmonaires.

L’intérêt pour l’amiante se développe à partir de la révolution industrielle vers 1800. On voit alors apparaître les premières mines pour l’exploitation des gisements d’amiante en France.
Il faut attendre 1945 pour que les fibroses pulmonaires liés à l’amiante soient considérées comme des maladies professionnelles et il faudra attendre 1977 pour voir apparaître une réglementation pour la protection des travailleurs français

Enfin le 1er janvier 1997, Chirac interdit totalement l’utilisation de l’amiante en France pour garantir la santé de la population et des travailleurs.
Le code de la santé publique et le code du travail apportent une réglementation très précises sur le cas de l’amiante avec une obligation de repérage.

Dans tous les immeubles dont le permis de construire a été délivré avant 1997, les parties communes doivent obligatoirement faire l’objet d’un repérage amiante. Ce repérage devra dans tous les cas être réalisés en cas de vente, de travaux
Les résultats de ce repérage dans les parties communes doit être regroupé dans un document qui s’appelle le DTA (dossier technique amiante) qui est tenu à la disposition de tous les occupants de l’immeuble.
Tous les propriétaires de parties privatives dans un immeuble construit avant 97 ont eu l’obligation de faire un repérage.

En cas de vente d’un appartement ou d’une maison individuelle datés d’avant 97, un constat amiante doit être annexé à la promesse de vente.

En cas de démolition d’un bâtiment datant d’avant 97, le propriétaire devra également faire réaliser un repérage amiante.

SPQR diag est une agence spécialiste des diagnostic immobilier. Nos locaux situés à Paris en Ile de France nous permette d’intervenir rapidement.

Les différents diagnostics amiante sont :

Start typing and press Enter to search

Call Now Button