Qu’est-ce que le repérage amiante avant travaux (RAAT) ?

Le repérage amiante avant travaux (RAAT) est obligatoire.
 
Afin d’identifier la présence d’amiante dans un matériau, il est nécessaire de réaliser une série de tests. Ces tests sont effectués sur deux échantillons différents : un échantillon est extrait du matériau et l’autre échantillon est prélevé dans une zone non contaminée du même matériau.
La première étape de l’identification de l’amiante consiste à préparer une fine section de l’échantillon en le coupant en tranches très fines, puis en les examinant au microscope. Le microscope peut être utilisé pour des analyses qualitatives et quantitatives. L’analyse qualitative montrera s’il y a ou non des fibres présentes dans l’échantillon, mais l’analyse quantitative fournira des informations sur le nombre de fibres présentes dans chaque millimètre carré.
La deuxième étape de l’identification de l’amiante consiste à prélever un autre échantillon dans une zone non contaminée du même matériau.

Un arrêté paru le 19 juillet 2019, rend la réalisation du repérage de l’amiante avant travaux obligatoire pour les particuliers et les professionnels. Pour ceux qui voudraient s’y soustraire, la loi prévoit jusqu’à 18 000 euros d’amende.

Avant toute intervention de travaux dans un immeuble construit avant 1997, un RAAT est désormais nécessaire. L’amiante qui est à l’origine de nombreuses maladies respiratoires a été massivement utilisé dans la construction des bâtiments entre 1950 et 1997 date à laquelle son emploi a été définitivement interdit. Malheureusement, ce matériau est toujours présent dans de nombreux biens immobilier : dalles, carrelage, toiture, enduits intérieurs…

L’arrêté du 19 juillet, impose au donneur d’ordre ou maître d’ouvrage de faire évaluer la présence d’amiante avant toute opération comportant des risques d”exposition des travailleurs. Une entreprise comme SPQR Diag qui dispose de la certification amiante, peut réaliser le repérage de l’amiante avant travaux. Lors de son intervention, le diagnostiqueur immobilier effectue plusieurs prélèvements dans l’habitation et les envoie dans un laboratoire pour qu’ils soient analysés. Selon les résultats, une entreprise spécialisée se charge du désamiantage.

Quelle est la législation qui régit le repérage amiante avant travaux (RAAT) ?

La législation régissant l’identification de l’amiante avant les travaux est le règlement de 2012 sur le contrôle de l’amiante.
Depuis la publication de l’arrêté du 16 Juillet 2019, cette obligation est également inscrite dans le code du travail sur le contrôle de l’amiante. Ces réglementations sont conçues pour protéger les personnes contre l’exposition aux fibres d’amiante, qui peuvent entraîner l’asbestose, le mésothéliome et d’autres maladies pulmonaires.
Cette réglementation s’applique à tous les travaux qui perturbent ou enlèvent toute forme de matériau contenant de l’amiante. La réglementation oblige les employeurs à effectuer une enquête sur l’amiante avant de commencer à travailler, à fournir une formation aux employés susceptibles d’être exposés et à fournir des vêtements de protection à ces employés, le cas échéant.

Le repérage amiante avant travaux

La réalisation d’un environnement de travail sûr pour le désamiantage n’est pas possible sans un diagnostic approprié. Un inspecteur doit être minutieux dans ses constatations de tout l’amiante présent et de son emplacement, car cela leur permettra de savoir comment l’enlever et comment procéder en toute sécurité.

Le repérage amiante avant démolition

L’identification de l’amiante dans les bâtiments avant la démolition est un moyen de protéger l’environnement et les personnes contre l’exposition aux matières dangereuses.
La démolition d’une propriété nécessite une identification de l’amiante dans tout le bâtiment. Cela peut nécessiter le prélèvement d’échantillons.

Pourquoi réaliser un repérage amiante avant travaux ?

Des expertises amiante sont réalisées avant le début des travaux pour savoir s’il y a de l’amiante à proximité. De cette façon, les travailleurs savent à quoi ils doivent se préparer et comment ils doivent effectuer leur travail.
Afin de respecter l’obligation de prévention du risque amiante, le rapport de repérage devra ensuite être joint au Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) ou transmis pour information aux futurs intervenants.

Qui peut réaliser un RAAT ?

Dès le nouveau décret, publié au Journal Officiel (décret n° 2017-899 du 9 mai 2017), il est précisé que les personnes intervenant sur un constat de détection d’amiante doivent disposer « des qualifications et des moyens nécessaires à l’exercice de cette mission ».
La réalisation d’un repérage amiante avant travaux nécessite généralement d’effectuer des prélèvements. 
Pour qu’une personne puisse diagnostiquer, elle doit être titulaire d’un certificat de compétence en vertu de la sous-section 4. Cela signifie que la personne est qualifiée, qu’elle a été testée sur le site, et qu’elle utilise l’équipement de protection approprié.
Il y a certaines choses que vous devez considérer lors du choix de votre opérateur de suivi. Les données que vous suivez détermineront la façon dont votre stratégie est façonnée, il est donc important que cette partie se passe bien.
Avant d’intervenir sur un chantier contenant de l’amiante, l’entreprise de travaux doit définir ses modes opératoires et les mesures de protection à mettre en place.
Pour cela, il s’appuiera sur le rapport de détection d’amiante avant les travaux. Si celui-ci est incomplet ou erroné, l’entreprise peut être amenée à mettre en place plus de mesures de protection que nécessaire voire à arrêter les travaux.
Seuls des experts en identification d’amiante peuvent mener à bien cette mission. Nous vous conseillons donc de faire appel à un diagnostiqueur immobilier certifié.

Combien coute un diagnostic Repérage de l’Amiante avant travaux (RAAT) ?

La réalisation du repérage de l’amiante avant travaux avant toute intervention dans une maison ou un appartement peut coûter entre 200 et 2000 euros. Par exemple, en cas de changement d’un interrupteur, le diagnostiqueur va vérifier l’enduit mural et la bande de calicot. Pour cette intervention, le RAAT sera d’environ 200 euros. En revanche, lors de travaux complets dans une maison, le technicien vérifiera beaucoup plus de matériaux et effectuera beaucoup plus de prélèvements. Pour un T4 à Paris, le prix sera d’environ 2000 euros.

En cas de non respect du RAAT, la loi prévoit jusqu’à 18 000 euros d’amende. Souvent, les propriétaires ne se rendent pas compte qu’après des travaux, les fibres d’amiante invisibles à l’œil nu peuvent rester dans l’air ambiant et se loger n’importe ou. En faisant un repérage de l’amiante avant travaux, le propriétaire protège sa famille des expositions.

Lire aussi : Obligations sur le repérage amiante avant travaux

 

SPQR DIAGNOSTICS IMMOBILIERS PARIS ET ÎLE DE FRANCE 

Découvrez les différents diagnostics immobiliers disponibles.